Qui doit payer les plaques de boite aux lettres ?

payer plaque boite aux lettres

Lorsque vous aménagez dans un nouveau logement, et que vous êtes locataire, vous pouvez être soumis a la loi de plaque de boite aux lettres. Mais qui doit payer ses plaques ?

Je suis locataire dois-je payer ma plaque de boite aux lettres ?

locataire plaque

Oui et non. En tant que locataire, c’est votre copropriété qui décide. Parfois, c’est elle qui paye vos plaques de boite aux lettres. Ce qui paraît plus ou moins normal sachant qu’elle vous impose le design.

Si vous ne le saviez pas encore, le syndic décide des matières, dimensions et même du nom allant figurer sur la plaque. Pour changer le nom sur la boite aux lettres, vous devez demander l’accord.

Mais attention, il se peut qu’indirectement, elle vous soit re-facturé par la suite par votre propriétaire, ou l’agence avec laquelle vous avez pris l’appartement. Dans ce cas, on peut dire que la plaque de boite est aux lettres est à la charge du locataire.

Dans certains contrats, cela est spécifié depuis le début. Vous devez savoir qu’il n’y a aucune obligation pour votre propriétaire de payer votre plaque de boite aux lettres.

Mais cela peut se comprendre. Si le locataire change souvent, le propriétaire ou le syndic ne va pas s’amuser à repayer à chaque fois une nouvelle plaque.

Et enfin, vous pouvez également retrouver le prix de la boite aux lettres ainsi que celui de la plaque dans vos charges.

Comme dit, tout dépend de ce que le syndic a décidé lors de la création du règlement de la copropriété. Chaque cas est plus ou moins unique.

Attention

Parfois, il arrive que votre syndic vous facture un prix assez élevé alors qu’en réalité le faire vous même vous couterais 2 fois moins cher. Renseignez-vous lorsque vous emménagez. Si vous voyez que le montant annoncé ne s’aligne pas vraiment sur les prix du marché, prenez l’initiative tout en respectant les normes imposées.